jeannin

(Mot repris de jeannins)

JEANNIN

(ja-nin) s. m.
Nom propre dérivé de Jean, qui s'est dit pour homme qui est trompé par sa femme, et aussi, en général, pour homme qui se laisse duper.
Ci-gît maître Antoine Guillin, Qui de trois femmes fut Jeannin ; Et, si la mort ne l'eût grippé, Sans cesse Jeannin eût été [, Poëte anon. dan LE ROUX, Dict. com.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quand on dit un bon jannain, que le vulgaire prononce genin, cela s'entend proprement d'un pitaut qui prend bien en patience que sa femme lui fasse porter des cornes [H. EST., Apol. pour Hérodote, p. 19, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de Jean.