jonglerie


Recherches associées à jonglerie: jonglage

jonglerie

n.f.
1. Action de jongler ; art du jongleur.
2. Tour d'adresse ou de passe-passe.
3. Habileté hypocrite par laquelle on cherche à donner le change : Il s'est tiré de ce mauvais pas par quelques jongleries simagrée

JONGLERIE

(jon-gle-rie) s. f.
Tour de passe-passe et de prestige.
Fig. Toute fausse apparence ayant pour but de tromper, d'en imposer. Je ne suis pas la dupe de ses jongleries.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Pour l'outrecuidance punir D'aucuns qui, par leur jonglerie, Veulent par fois conquerir Des grans biens de ma seigneurie [CH. D'ORL., Bal. 118]
  • XVIe s.
    Leurs contes [des jongleurs] estant meprisés à cause des menteries trop evidentes et lourdes, quand on vouloit parler de quelque chose folle et vaine, l'on disoit : ce n'est que jonglerie ; estant enfin jongler ou jangler pris pour bourder et mentir [FAUCHET, Langue et poés. franç. p. 76]

ÉTYMOLOGIE

  • Jongler ; provenç. joglaria, juglaria.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • JONGLERIE. - REM. Jonglerie signifiait proprement dans l'ancienne langue le métier de jongleur ou ménestrel : XIIIe s.
    Cil qui sevent de jonglerie, Vielent par devant le conte [, Dit du buffet, V. 140]

jonglerie

JONGLERIE. n. f. Tour de passe-passe.

Il se dit, figurément, de Toute fausse apparence par laquelle une personne cherche à en imposer. Je ne suis pas la dupe de cette jonglerie.

Synonymes et Contraires

jonglerie

nom féminin jonglerie
Habileté hypocrite.
charlatanisme, grimaces, simagrée, singerie -littéraire: momerie.
Traductions

jonglerie

goochelarij