jouée

JOUÉE

(jou-ée) s. f.
Terme d'architecture. Épaisseur du mur dans l'ouverture d'une porte, d'une fenêtre, d'un soupirail. Cette fenêtre a beaucoup de jouée. On dit dans un sens analogue : la jouée d'un abat-jour, d'une lucarne. Terme de tapissier. La partie d'étoffe avec laquelle on ferme l'espace qui reste vide entre le siége et les bras d'un fauteuil, d'un canapé.

ÉTYMOLOGIE

  • Joue. Dans l'ancien français jouée signifiait coup sur la joue, soufflet ; provenç. gautada ; ital. gotata.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

jouée

JOUÉE. n. f. T. d'Architecture. Épaisseur du mur dans l'ouverture d'une porte, d'une fenêtre, d'un soupirail, d'une lucarne, etc. Cette fenêtre a beaucoup de jouée.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

jouée

Jouée, quand on frappe aucun de la main sur la joue, ou du poing, Colaphus, Alapa.

Bailler une jouée, Colaphum alicui ducere, vel incutere, vel impingere, vel infligere, vel infringere, Aliquem depalmare.

Bailler une telle jouée, qu'on rue la personne à terre, Colaphum infligere.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606