jouter

(Mot repris de joutâmes)

jouter

v.i. [ du lat. pop. juxtare, toucher à ]
1. Pratiquer la joute à cheval ou la joute nautique.
2. Litt. Rivaliser, se mesurer avec qqn : Le candidat a jouté avec son rival.

jouter


Participe passé: jouté
Gérondif: joutant

Indicatif présent
je joute
tu joutes
il/elle joute
nous joutons
vous joutez
ils/elles joutent
Passé simple
je joutai
tu joutas
il/elle jouta
nous joutâmes
vous joutâtes
ils/elles joutèrent
Imparfait
je joutais
tu joutais
il/elle joutait
nous joutions
vous joutiez
ils/elles joutaient
Futur
je jouterai
tu jouteras
il/elle joutera
nous jouterons
vous jouterez
ils/elles jouteront
Conditionnel présent
je jouterais
tu jouterais
il/elle jouterait
nous jouterions
vous jouteriez
ils/elles jouteraient
Subjonctif imparfait
je joutasse
tu joutasses
il/elle joutât
nous joutassions
vous joutassiez
ils/elles joutassent
Subjonctif présent
je joute
tu joutes
il/elle joute
nous joutions
vous joutiez
ils/elles joutent
Impératif
joute (tu)
joutons (nous)
joutez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais jouté
tu avais jouté
il/elle avait jouté
nous avions jouté
vous aviez jouté
ils/elles avaient jouté
Futur antérieur
j'aurai jouté
tu auras jouté
il/elle aura jouté
nous aurons jouté
vous aurez jouté
ils/elles auront jouté
Passé composé
j'ai jouté
tu as jouté
il/elle a jouté
nous avons jouté
vous avez jouté
ils/elles ont jouté
Conditionnel passé
j'aurais jouté
tu aurais jouté
il/elle aurait jouté
nous aurions jouté
vous auriez jouté
ils/elles auraient jouté
Passé antérieur
j'eus jouté
tu eus jouté
il/elle eut jouté
nous eûmes jouté
vous eûtes jouté
ils/elles eurent jouté
Subjonctif passé
j'aie jouté
tu aies jouté
il/elle ait jouté
nous ayons jouté
vous ayez jouté
ils/elles aient jouté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse jouté
tu eusses jouté
il/elle eût jouté
nous eussions jouté
vous eussiez jouté
ils/elles eussent jouté

JOUTER

(jou-té) v. n.
Combattre à cheval, avec des lances, l'un contre l'autre.
Il n'était pas permis à un écuyer de jouter contre un chevalier [VOLT., Mœurs, 97]
Il se dit aussi de la joute de certains animaux. Faire jouter des coqs, des cailles.
Fig. Lutter contre, disputer.
L'auteur d'Athalie, qui se flattait d'être appelé le rival d'Euripide, regarda toujours Sophocle comme son maître, et disait qu'il n'avait jamais pris un de ses sujets, n'étant pas assez hardi pour jouter (c'était son terme) contre Sophocle [LOUIS RAC., Traité de la poésie dramat. ch. X]
Eh ! qui donc êtes-vous, pour jouter contre lui ? [BOISSY, Dehors tromp. III, 5]
Il m'a fallu déployer plus de science et de calculs pour subsister seulement, qu'on n'en a mis depuis cent ans à gouverner toutes les Espagnes ; et vous voulez jouter ! [BEAUMARCH., Mar. de Fig. V, 3]
Il se dit aussi des choses. La tribu qui chasse et pêche, Qui vit libre.
et dont la flèche Jouterait avec l'éclair [V. HUGO, Orient. I]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Sire compain, à mei car vous justez [approchez vous de moi] [, Ch. de Rol. CXLV]
    Par vous [je] lui mand [que] bataille i seit justée [, ib. CXCIV]
    Cil justeront à Charle et as Franceis [, ib. CCXXXXIII]
  • XIIe s.
    Justez ensemble north et man ; Ensemble dites donc Northman [normand] [, Rou, V. 111]
    Mult veïssiez vassals juster, Li uns li altres encuntrer [, ib. V. 6737]
  • XIIIe s.
    Mors est mes sires : occis fu au joster [, Romanc. p. 47]
    Certes encor n'a pas deus mois passé Que li marquis m'envoia son message, Et li Barrois [comte de Bar] a pour m'amour jousté [QUESNES, Romancero, p. 109]
    Atant s'aproient les os [armées], et jousterent ensamble, et moult en i ot d'abatus et de navrés [, Chr. de Rains, p. 36]
  • XIVe s.
    Et celui qui jouxte d'une lance ferrée et acue, et cuide qu'elle soit sans fer et ronde au bout devant [ORESME, Eth. 62]
  • XVe s.
    Hector le fiert si qu'il le porte à terre enmy le champ : Sire, dit Hector, je ne sçay comment vous le ferez à la meslée ; mais au jouster sçay-je bien que vous en avez le pis [, Lancelot du lac, t. I, f° 102, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Quelquefois par jeu ilz faisoient jouxter des coqs ou des cailles qui estoient duittes et faittes à se batre [AMYOT, Anton. 40]

ÉTYMOLOGIE

  • Joute ; Berry, joûter, confiner : mon champ joûte au sien ; provenç. jostar, justar ; espagn. et portug. justar ; ital. giostrare.

jouter

JOUTER. v. intr. Combattre, anciennement avec des lances, aujourd'hui avec de longues perches, sur l'eau. Par analogie, Faire jouter des coqs, Les faire combattre. Fig., Racine disait qu'il n'était pas assez hardi pour jouter contre Sophocle. Je ne vous conseille pas de jouter contre lui.
Synonymes et Contraires

jouter

verbe jouter
Littéraire. Se mesurer avec.