joyeuseté

(Mot repris de joyeusetés)

joyeuseté

[ ʒwajøzte] n.f.
Fam. Parole ou action destinée à faire rire : Ses joyeusetés ne sont pas toujours de bon goût plaisanterie
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

JOYEUSETÉ

(jo-ieû-ze-té ; plusieurs disent joiieû-ze-té) s. f.
Parole ou action réjouissante.
J'ai toujours regardé comme la preuve d'un très bon esprit qu'on fit son métier gaîment ; ainsi je n'ai garde de reprocher au préopinant sa joyeuseté dans des circonstances qui n'appellent que trop de tristes réflexions et de sombres pensées [MIRABEAU, Collection, t. II, p. 158]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ce que j'ay fait n'a esté que par joyeuseté [, Petit J. de Saintré, p. 640, dans LACURNE]
    Dit une joyeuseté par maniere de gaberie [MONSTRELET, t. I, p. 326, dans LACURNE]
    Le jour de la Circoncision, le suppliant, qui avoit souppé à une joyeuseté qui se faisoit ce jour [DU CANGE, jocositas.]
  • XVIe s.
    Il defendit toutes assemblées de festins, mommeries, et autres joyeusetés qui lors estoient hors de saison [AMYOT, Pyrrhus, 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Joyeux.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

joyeuseté

JOYEUSETÉ. n. f. Plaisanterie, mot pour rire. On ne le dit guère que par raillerie. C'est un homme de belle humeur, qui dit force joyeusetés. Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

joyeuseté

Joyeuseté, Hilaritas.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

joyeuseté

nom féminin joyeuseté
Familier. Mot, acte pour rire.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

joyeuseté

[ʒwajøzte] nf (ironique) ... et autres joyeusetés → ... and other joys
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005