judaïque

judaïque

adj. [ lat. judaicus ]
Relatif au judaïsme : La religion judaïque juif
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

judaïque

(ʒydaik)
adjectif
qui appartient à la religion juive la culture judaïque
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

JUDAÏQUE

(ju-da-i-k') adj.
Qui appartient aux Juifs.
Élevant sa voix de toutes ses forces, il [Sennacherib] parla en langue judaïque au peuple qui était sur les murs de Jérusalem [SACI, Bible, Paralip. II, XXXII, 18]
Le corps du droit judaïque n'est pas un recueil de diverses lois faites dans des temps et dans des occasions différentes : Moïse, éclairé de l'esprit de Dieu, avait tout prévu [BOSSUET, Hist. II, 3]
Saint Paul, en respectant l'ombre de cette autorité [celle du grand pontife et du prince du peuple] dans les restes du sacerdoce judaïque qui s'évanouissait [ID., Avert. sur le livre : Réflex. mor. II]
On veut effacer d'un seul trait ce qu'a fait Jésus-Christ jusqu'à la fin de sa vie pour honorer l'Église judaïque et la chaire de Moïse [ID., 2e instr. sur les prom. de l'Église, 44]
Qui a, suivant les chrétiens, le caractère inférieur de la loi ancienne, par rapport à la loi nouvelle ou Évangile.
Telle est la justice chrétienne, opposée à la justice judaïque et pharisaïque, que saint Paul appelle la propre justice, c'est-à-dire celle qu'on trouve en soi-même et non pas en Dieu [BOSSUET, Concupisc. 33]
Une confiance encore judaïque, c'est-à-dire une confiance qui se proposait encore quelque chose de terrestre et de charnel [BOURDAL., Myst. ascens. de J. C. t. I, p. 414]
Fig. Trop étroitement asservi à la règle. Des observances judaïques. Interprétation judaïque, interprétation qui s'attache à la lettre, lorsque le sens évident est autre ou plus étendu.
Terme d'histoire naturelle. Pierres judaïques, nom donné à des pointes d'oursins fossiles, ainsi qu'à des articles de crinoïdes également fossiles ; ces pierres ont été ainsi nommées parce qu'on les trouve en Judée ; mais on les trouve aussi ailleurs. S. f.
Les lenticulaires, les judaïques m'ont paru des fossiles terrestres [VOLT., Mœurs, Chang.]
Herbe judaïque, voy. STACHYDE.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Opinion judaïque [CALV., Instit. 298]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. judaicus, de judaeus (voy. JUIF).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

judaïque

JUDAÏQUE. adj. des deux genres. Qui appartient aux Juifs. La loi judaïque. Les antiquités judaïques. Superstition judaïque.

Il se dit aussi d'un Attachement étroit et mal entendu à certaines prescriptions. Observances judaïques. Interprétation judaïque, Interprétation qui s'attache à la lettre d'un texte, sans avoir égard à l'esprit.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

judaïque


JUDAïQUE, adj. JUDAïSER, v. n. JUDAïSME, s. m. [Juda-ike, isé, isme: dern. é fer. au 2d, e muet au 1er et au 3e.] Judaïque, qui concerne les juifs. "Loi judaïque; les antiquités judaïques. = Judaïser, suivre quelques points de la Loi des Juifs. "C'est judaïser que d' observer le jour du Sabbath. = Judaïsme; la Religion des Juifs. "Faire profession du Judaïsme.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

judaïque

יהדותי (ת), מיוהד (ת), יַהֲדוּתִי, מְיֹהָד

judaïque

joods

judaïque

jüdisch

judaïque

猶太

judaïque

[ʒydaik] adj
[loi] → Judaic
[religion] → Jewish
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005