jumeau, elle

Recherches associées à jumeau, elle: avortement

JUMEAU, ELLE

(ju-mô, mè-l') adj.
Enfants jumeaux, enfants nés d'un même accouchement. Filles jumelles. Il se dit aussi des animaux. Deux chiens jumeaux. Substantivement. Ces jumelles se ressemblent singulièrement. C'est un jumeau, une jumelle. On dit à tort dans le peuple que, de deux jumeaux, celui qui vient au monde le dernier est l'aîné.
Une femme de Charlestown, dans la Caroline méridionale, accoucha, en 1714, de deux jumeaux qui vinrent au monde tout de suite l'un après l'autre ; il se trouva que l'un était un enfant nègre et l'autre un enfant blanc ; ce qui surprit beaucoup les assistants [BUFFON, Hist. nat. homme, Œuvres, t. IV, p. 274]
Fig. Il se dit de deux fruits joints ensemble. Une pomme jumelle. Des abricots jumeaux. Alambics jumeaux, alambics dont le bec de chacun entre dans le ventre de l'autre et qui servent ainsi à distiller par circulation.
Il se dit de deux objets qui se ressemblent et qui sont disposés semblablement.
J'aime à la folie présentement les jardins à l'anglaise, les lignes courbes, les pentes douces, les étangs en forme de lacs, les archipels en terre ferme, et j'ai un profond mépris pour les lignes droites, les allées jumelles [VOLT., Lett. Catherine, 112]
Tantôt le jour naissant illumine leurs têtes jumelles [des tours de l'église gothique] [CHATEAUBR., Génie, III, I, 8]
Lits jumeaux, deux lits de même forme placés parallèlement dans la même pièce.
Terme d'anatomie. Muscles jumeaux, ou, substantivement, les jumeaux, nom de deux muscles qui concourent au mouvement de la jambe.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    [Je crois] Que çou [ce] soit Blanceflor la bele ; Je cuit [pense] qu'ele est sa suer jumele [, Fl. et Bl. 1727]
    Cist mastins li pent as mameles, Qu'el a tribles, non pas jumeles [, la Rose, 20018]
    Si comme s'il avient que une feme a deus enfans masles jumiax [BEAUMANOIR, XXXIX, 31]

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que gémeau (voy. ce mot) ; wallon, germal, au fém. germale.