justifiant

justifiant

JUSTIFIANT, ANTE. adj. T. de Théologie. Qui rend juste intérieurement. Il n'est guère usité que dans ces deux locutions : La grâce justifiante. La foi justifiante.

justifiant


JUSTIFIANT, ANTE, adj. JUSTIFICATIF, IVE, adjectif, JUSTIFICATION, subst. fém. JUSTIFIER, verbe act. [Justifi-an, ante, katif, tîve, kacion, justifié.] Justifier, 1°. en parlant des persones, déclarer inocent celui qui était acusé. "Le Parlement l'a justifié par son Arrêt. "Il a été justifié de ce crime. "Je me justifierai. "Je vous ai justifié. = 2°. En parlant des chôses, en prouver la bonté, la vérité. "Ce conseil était bon: l'évènement l'a justifié. "Justifier un fait: je vous justifierai le contraire. — Au Palais, v. n. justifier du contraire, de l'emploi des sommes, etc. = 3°. Dans le langage de la religion, doner la justice intérieure. "Dieu l'a justifié par sa miséricorde. "La grâce qui nous justifie. "Nous sommes tous justifiés par les mérites de J. C.
   Rem. 1°. Au futur, justifier n'est que de quatre syll. "Je justifierai, il justifierait, etc. Pron. justifî-ré, justifî-rè. Quelques Poètes l'écrivent sans e: "Justifîra mes feux. Corn. = 2°. Justifier, Défendre, (synon.) Le 1er supôse le bon droit, ou au moins le succês; le 2d supôse seulement le désir de réussir. "Cicéron défendit Milon; mais il ne put parvenir à le justifier. "l'innocence a rarement besoin de se défendre: le temps la justifie presque toujours. Encycl. = 3°. M. Moreau fait régir au réciproque les adjectifs. "Quiconque étoit soupçoné... devenoit coupable, pour n'avoir pu se justifier innocent. On dit, en se servant du neutre, dans le sens de prouver, montrer. "Pour n'avoir pu justifier qu'il étoit inocent. "Justifiez, en vous proposant ces grands modèles, que la piété ne déshonore point les Rois. Massill.
   JUSTIFICATION est, 1°. l'action par laquelle on justifie. Il a un sens passif, il se dit de celui qui est justifié, et non de celui qui justifie. "Je veux travailler à ma justification, à la justification de mon ami. = 2°. L'action et l'éfet de la grâce pour rendre les hommes justes. "La justification des hommes, des pécheurs. Voy. JUSTIFIER, n°. 3°. = Justificatif, en termes de Palais, se dit dans le 1er sens. "Faits justificatifs; pièces justificatives. = On le dit aussi des pièces qui sont la preuve de la vérité d'une Histoire. "Nous avons mis à la fin les pièces justificatives. = Justifiante ne se dit que de la grâce et de la Foi qui justifie. "La Grâce, la Foi justifiante.