légitimé, ée

LÉGITIMÉ, ÉE

(lé-ji-ti-mé, mée) part. passé de légitimer
Rendu légitime.
Le roi, qui pensait toujours juste, aurait désiré que les princes légitimés ne se fussent jamais mariés [Mme DE CAYLUS, Souvenirs, p. 61, dans POUGENS]
Sa tendresse [de Louis XIV] qui redoublait pour le duc du Maine et pour le comte de Toulouse ses fils légitimés, le porta à les déclarer héritiers de la couronne, eux et leurs descendants, au défaut des princes du sang [VOLT., Louis XIV, 28]
Substantivement.
On n'omettait rien pour préparer le public à l'élévation des légitimés [DUCLOS, Règne de Louis XIV, Œuvr. t. V, p. 102, dans POUGENS.]
Justifié. Une action légitimée par les circonstances.