lacération

Recherches associées à lacération: avulsion, contusion, lacérer

lacération

n.f.
Action de lacérer.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LACÉRATION

(la-sé-ra-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Terme de jurisprudence. Action de lacérer un écrit, un livre. Le jugement ordonne la lacération de cet écrit, condamné comme libelle injurieux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Laceration [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lacerationem, de lacerare, lacérer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

lacération

LACÉRATION. n. f. T. d'ancienne Jurisprudence. Action de lacérer un écrit, un livre. Le jugement ordonna la lacération de cet écrit, comme d'un libelle injurieux.

Il se dit aussi dans un sens plus général. Lacération d'un manuscrit.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

laceration

Laceration et deschirement, Laceratio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

lacération


LACÉRATION, s. f. LACÉRER, v. act. [Lacéra-cion, lacéré: 2e des deux et 3e du 2d é fer.] Lacérer, déchirer. Lacération, action de lacérer. Termes de Palais. "Lacérer une promesse. "Le Juge ordona la lacération de cet écrit: il fut lacéré et brûlé par Sentence du Juge.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

lacération

laceration

lacération

laceración

lacération

lacerazione

lacération

laceração

lacération

разкъсване

lacération

laceration

lacération

laceration

lacération

[laseʀasjɔ̃] nf (MÉDECINE)laceration
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005