lagan

LAGAN

(la-gan) s. m.
Terme féodal. Droit qui appartenait aux seigneurs sur les débris des vaisseaux naufragés.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les lagans venus par marée à Thormont [DU CANGE, laganum.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. laganum, de laga maris, droit de la mer ; du germanique : scandinave, lag, loi ; anglo-sax. lagh, lah ; angl. law. Lagan, par l'idée de choses apportées par la mer, avait passé au sens d'abondance : Cele année furent vin bon, Et blé si fu à grant lagan.... , DU CANGE, laganum ; et par l'idée de naufrage, au sens de destruction : Qui fit ardoir gent et moustier, Qui ne deuist avoir mestier, Et mist le païs à lagan, PH. MOUSKES, ms. p. 672, dans LACURNE.