laineux, euse

LAINEUX, EUSE

(lè-neû, neû-z') adj.
Qui a beaucoup de laine. Les moutons sont ici plus laineux qu'ailleurs.
Bien fourni de laine. Un drap bien laineux.
Terme de botanique. Qui est garni de laine. Plante, tige laineuse.
Qui a le caractère de la laine.
Le poil du corps est laineux et parsemé d'autres grands poils raides, noirâtres, qui vont en augmentant sur les cuisses et vers l'épine du dos, qui est toute couverte de ces longs poils [BUFF., Quadrup. t. IX, p. 127]
Qui a l'apparence de la laine, en parlant des cheveux de certaines races d'hommes.
Cette espèce d'hommes noirs à tête laineuse semble se trouver dans toutes les îles et terres basses, entre l'équateur et le tropique dans la mer du sud [BUFF., Suppl. à l'hist. nat. Œuv. t. XI, p. 349]
Dans l'espèce humaine, les cheveux ne deviennent laineux que sur les nègres, c'est-à-dire dans les contrées les plus chaudes de la terre, où tous les animaux perdent leur laine [ID., ib. t. XI, p. 396]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Marcher avec les pieds laineux, [marcher lentement] [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. lanos ; catal. llanos ; espagn. et ital. lanoso ; du lat. lanosus, de lana, laine.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • LAINEUX. Ajoutez :
  • S. f. Espèce de chenille, la laineuse du cerisier, bombyx lanestris, la laineuse du chêne, bombyx catax.