laite

(Mot repris de laites)

LAITE

(lè-t') s. f.
Voy. LAITANCE.
Peut-on dire que les machines actives que M. Needham a trouvées dans la laite du calmar, soient des animaux ? [BUFF., Hist. anim. ch. 8]
Suétone dit que Vitellius, rassemblant les délices de toutes les parties du monde, faisait servir à la fois dans ses festins les foies de scares, les laites de murènes, les cervelles de faisans, et les langues de phénicoptères [ID., Ois. t. XVI, p. 321]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lactes, laitance.

laité

LAITÉ, ÉE. adj. Il se dit des Poissons qui ont de la laitance, de la laite. Carpe laitée. Hareng laité.

laite


LAITE, ou LAITANCE, s. f. LAITÉ, ÉE, adj. [Lète, lètance; lèté, té-e: 1re è moy. 2e lon. au 2d, è fer. aux 2 dern.] Laite, ou laitance, est cette partie des entrâilles des poissons mâles, qui est de substance blanche et molle, et qui ressemble à du lait câillé, d'où lui vient son nom. "Laite, ou laitance d'un hareng, d'un brochet, d'une carpe. = Laité, se dit des poissons, qui ont de la laite. "Hareng laité, carpe laitée.