laize

(Mot repris de laizes)

laize

n.f. [ du lat. latus, large ]
Autre nom pour lé.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LAIZE

(lê-z') s. f.
Terme de manufacture. Largeur d'une étoffe entre deux lisières. Ce châle cinq quarts a bien sa laize.
Différence, ordinairement petite, entre la largeur réelle d'une étoffe et sa largeur convenue. Grande laize, différence en plus. Petite laize, différence en moins.
Terme de marine. Bande. Cette voile se compose de tant de laizes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E une aune [le vase] out de laise au som [au haut], et quatre au milieu, et une et demie au fonz [, Rois, p. 285]
  • XVIe s.
    À la grande laize [COTGRAVE, ]
    Le journal en terre arable.... contiendra vingt cordes de long en quarré de laize, chacune corde de vingt quatre pieds de roy [, Coust. génér. t. II, p. 770]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. latus, large (voy. LE), par l'intermédiaire d'une forme fictive latia.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

laize

LAIZE. n. f. T. d'Arts. Largeur d'une étoffe entre les deux lisières.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5