lamé

lamé, e

adj. et n.m. [ de lame ]
Se dit d'un tissu tissé avec des fils de métal, d'or ou d'argent : Robe de soirée en lamé. Une étoffe lamée.

lamé


lamée

(lame)
adjectif
tissu qui comporte des fils d'or ou d'argent une étoffe lamée d'or

lamé


nom masculin
une robe en lamé d'argent

lame

LAME. n. f. Morceau de métal plat de peu d'épaisseur, et ordinairement plus long que large. Lame de cuivre, d'étain, de plomb, d'argent, d'or. Une inscription, une épitaphe gravée sur une lame de cuivre.

Il se dit aussi, surtout au pluriel, de l'Or ou de l'argent trait, battu, ou aplati entre deux cylindres, qu'on fait entrer dans la fabrication de certaines étoffes, de certaines broderies, de certains galons pour les rendre plus riches et plus brillants. Voyez LAMÉ.

Il se dit encore, par analogie, en termes d'Histoire naturelle, des Parties minces et plates, des espèces de feuillets qui garnissent ou composent certains végétaux ou minéraux. Les lames qui garnissent le chapeau des agarics. Une pierre qui peut aisément se partager en lames.

En termes de Menuiserie, Lames de persienne, Les planchettes de bois minces assemblées dans les montants d'une persienne. Lames de jalousie, Planchettes qui composent une jalousie.

LAME se dit également du Fer d'armes et de toutes sortes d'instruments propres à couper, tailler, trancher, raser, gratter, etc. Lame de sabre, de couteau de chasse, de poignard, de baïonnette, de fleuret. Lame de couteau, de canif, de rasoir. Couteau à deux lames. Lame ébréchée, dentelée, épointée. Lame à deux tranchants. Lame de bonne trempe.

Fig. et fam., C'est une bonne lame, se dit de Celui qui manie bien l'épée; et, C'est une fine lame, d'une Personne fine et rusée.

Prov. et fig., La lame use le fourreau, se dit des Personnes chez qui l'excessive activité de l'esprit nuit à la santé du corps.

Fig. et fam., Figure en lame de couteau, Profil long et mince.

Il désigne, par analogie, en termes de Marine, une Vague de la mer qui s'étend en nappe. Il vint une lame qui balaya le pont. Lame longue. Lame courte. Lame de fond.

lamé

LAMÉ, ÉE. adj. Qui est enrichi de lames d'or ou d'argent, en parlant de Certaines étoffes. Étoffe lamée, lamée d'or, lamée d'argent. Elle portait ce jour-là une robe lamée d'or. Gilet lamé. Substantivement, Du lamé.

lame

Lame, est une grosse oule dormant, laquelle s'esleve apres une grosse pluye, ou un gros brouillas, ou un gros vent, c'est à dire, apres une grosse bourrasque ou tormente, que la mer devient enflée, et roule à grandes traynées de flot.

lame

Une Lame, ou table de cuyvre, et semblables, Lamina.

La lame d'un tisserand, Pecten.

lame


LAME, s. f. 1°. Table de métal, fort mince: "Lame de cuivre, d'étain. = 2°. Clinquant d'or ou d'argent: "Habit tout couvert de lames. "Passement à deux, à trois lames. = 3°. Fer d'une épée, d'un couteau, d'un canif. = 4°. En termes de Marine, les vagues d'une mer agitée. = On dit, proverbialement, d'un homme, qui a l'esprit vif, qui réfléchit ou étudie beaucoup, et qui par là nuit à sa santé, que, la lame use le fourreau; et populairement, d'une femme fine et rusée, la bonne lame! la fine lame!

Traductions

lamé

lamé

lamé

[lame] nmlamé