laps, lapse

LAPS, LAPSE2

(laps', la-ps') adj.
Terme de droit canon, qui ne s'emploie que dans la réduplication : laps et relaps, lapse, lapse et relapse. Qui, après avoir embrassé la religion catholique, la quitte pour retourner à sa première croyance. Henri IV, qui de protestant se fit catholique après la Saint-Barthélemy, et qui plus tard revint au protestantisme, fut traité de laps et relaps.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lapsus, participe de labi, tomber (voy. LABILE).