lardoire

lardoire

n.f.
Grosse aiguille creuse utilisée pour larder les viandes.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LARDOIRE

(lar-doi-r') s. f.
Brochette pour larder.
Car alors, si l'on veut m'en croire, Il n'y avait point de lardoire [SCARR., Virg. V]
Terme de construction. Espèce de sabot de fer avec lequel on arme l'extrémité des pieux.
Éclat de bois d'environ un mètre qui reste quelquefois sur la souche d'un arbre abattu, faute par le bûcheron d'avoir fait l'entaille assez profonde d'un côté.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Lardouere fault et cheminons, Petail [pilon], mortier, aulx et oignons, Estamine, paelle trouuée, Pour plus tost faire la porée [E. DESCH., Poésies mss. f° 497]

ÉTYMOLOGIE

  • Larder.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

lardoire

LARDOIRE. n. f. Sorte de brochette pointue par un des bouts, pour piquer la viande et y laisser les lardons contenus dans l'autre bout, qui est creux et fendu en plusieurs branches. Lardoire de cuivre, de bois, de fer.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

lardoire

Une lardoire, Veruculum transfigendis lardo carnibus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606