lasciveté

(Mot repris de lascivetés)

LASCIVETÉ

(la-ssi-ve-té) s. f.
Caractère lascif. La lasciveté de Cléopatre. Il se dit aussi des choses lascives. Il y a beaucoup de lasciveté dans ce tableau.

SYNONYME

  • LASCIVETÉ, LUBRICITÉ, LUXURE, IMPUDICITÉ. Impudicité est le terme générique comprenant tout ce qui offense la pudeur ; la lasciveté joint à l'idée d'impudicité celle d'une excitation comparée à quelque chose de folâtre ; la lubricité y joint celle d'une incontinence sans mesure et sans frein. On pourra dire que Cléopatre était lascive, et Messaline lubrique. La luxure y joint l'idée d'une surabondance de force, de nourriture qui emporte le tempérament vers les excès de l'incontinence.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Charles n'estoit enclin à nulle mollesse ne lasciveté [G. CHASTELAIN, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XVIe s.
    Lasciveté [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lascivitatem, de lascivus, lascif.

lasciveté

LASCIVETÉ. n. f. Forte inclination à la luxure. Sa lasciveté a ruiné sa santé.

Il signifie aussi Ce qui porte, ce qui excite à la luxure. Il y a de la lasciveté dans ce tableau. On dit plutôt sensualité.

Traductions

lasciveté

lascívia