lavandière

(Mot repris de lavandières)

lavandière

n.f.
1. Anc., litt. Femme qui lavait le linge à la main.
2. Bergeronnette grise.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LAVANDIÈRE

(la-van-diè-r') s. f.
Femme qui lave le linge.
Il faut pour puiser nettement aux sources que les lavandières et les passants ne les aient point encore troublées [BALZ., Liv. VIII, lett. 8]
Ce sont les lavandières Qui passent en chantant là-bas dans les bruyères [V. HUGO, Ruy-Blas, II, 1]
Peu usité. Aujourd'hui on dit blanchisseuse.
Lavandières, nom donné en Normandie et en Bretagne à des fées qui, d'après la superstition populaire, battent le linge avec une main de fer dont elles assomment le curieux indiscret.
Lavandière belge ou flamande, appareil pour le blanchissage domestique.
Oiseau appelé le plus souvent bergeronnette ou hoche-queue, motacilla flava, L. famille des turdidés.
Et semblant imiter, du battement de leur queue, celui qu'elles [les blanchisseuses] font pour battre leur linge : habitude qui a fait donner à cet oiseau le nom de lavandière [BUFF., Ois. t. IX, p. 366]
Un des noms donnés au callionyme lyre (acanthoptérygiens), dit aussi souris de mer.
Sorte de grand bateau, naviguant sur le canal Saint-Denis.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Aux lavandiers et lavandieres la somme de trois mil livres à eux ordonnée extraordinairement par estat [FROUMENTEAU, Finances, 1er livre, p. 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Lavandier ; bourguig. laivandeire ; provenç. lavandiera ; espagn. lavandera ; ital. lavandaia.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

lavandière

LAVANDIÈRE. n. f. Femme qui lave le linge. Il est poétique.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

lavandiere

Lavandiere, f. penacut. Est ores un petit oiseau ainsi nommé, pource qu'il est fort frequent és ruisseaux, et remuë tousjours la queuë en hochant le derriere comme une lavandiere qui bat ses drapeaux, Motacilla. Et pour ce aucuns l'appellent Hochequeuë. Et ores il se prend pour la femme qui lave la lescive, Elutriatrix, si Elutriare lintea, dont Laberius ancien Poëte Latin a usé in staminariis, a lieu. Lequel a aussi appelé Lauandria, ce qui est baillé à laver, comme, A. Gell. dit au livre 16. chap. 7.

lavandiere

Une lavandiere, Lotrix.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

lavandière


LAVANDIèRE, s. f. [3e è moy. et long.] Femme, qui lâve la lessive.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

lavandière

כובסת (נ), כּוֹבֶסֶת

lavandière

washerwoman

lavandière

lavandaia

lavandière

[lavɑ̃djɛʀ] nfwasherwoman
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005