lazaret

lazaret

n.m. [ it. lazaretto, de lazaro, ladre ]
1. Établissement où l'on isole les arrivants d'un pays où sévit une maladie contagieuse.
2. Anc. Léproserie.

LAZARET

(la-za-rè ; le t ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : les la-za-rè-z et ; lazarets rime avec traits, succès, paix) s. m.
Édifice isolé, établi dans certains ports de mer, et dans lequel séjournent, pour y être désinfectés, les hommes et tous les objets provenant de lieux où règne une maladie épidémique contagieuse, peste, typhus, fièvre jaune, etc. Fig.
Notre maison est un lazaret [VOLT., Lett. Mme de St Julien, 5 mai 1775]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. lazaretto ; du bas-latin, lazarus, ladre, lépreux (voy. LADRE). Il faut écarter ce que Volney dit dans son Voyage en Syrie : " Les aveugles des villages viennent s'établir au Caire à la mosquée des fleurs [el azhar], où ils ont une espèce d'hôpital ; lazaret me paraît venir de là. "

lazaret

LAZARET. n. m. Bâtiment spécialement réservé, dans certains ports, à l'isolement momentané des personnes, des bagages et des marchandises qui viennent des pays infectés ou soupçonnés d'être infectés d'une maladie contagieuse. Le lazaret de Marseille.

lazaret


LAZARET, s. m. [Lazarè: 3e è moy.] Lieu destiné pour y faire faire quarantaine à ceux qui viènent des lieux infectés, ou soupçonés de peste.

Traductions

lazaret

[lazaʀɛ] nmquarantine area