lecturier

LECTURIER

(lè-ktu-rié) s. m.
Péjoratif de lecteur.
Ah ! c'est un lecturier de l'abbé Desfontaines et de cet exécrable Fréron [c'est Voltaire qui est censé parler] [DECOURCHAMP, Souv. de la marq. de Créquy, III, 4]