légiste

(Mot repris de legiste)
Recherches associées à legiste: coroner

légiste

n. [ du lat. lex, legis, loi ]
1. Spécialiste des lois.
2. Médecin légiste.
adj.
Médecin légiste,
médecin qui fait des expertises afin d'aider la justice dans la recherche de la vérité (on dit aussi un légiste).

légiste

(leʒist)
nom masculin-féminin
droit personne qui connaît très bien les lois un légiste qui a fait des études de droit

légiste


adjectif
médecine
médecin qui examine le corps d'une personne morte Les médecins légistes aident les enquêteurs.

LÉGISTE

(lé-ji-st') s. m.
Celui qui connaît ou qui étudie les lois. Un habile légiste. L'influence des légistes.
De leur application aux lois dont ils se firent un métier, ils furent appelés légistes [SAINT-SIMON, 373, 201]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Lors aras bons legistes et les bons prescheours, Et bons fisiciens et bon conseilleours [J. DE MEUNG, Test. 617]
    Par le conseil de ses legistres Mist en escumuniement Le duc et tout son tenement [DU CANGE, legista.]
  • XVe s.
    Si fut advisé que certains docteurs en theologie parleroient à elle [Jeanne d'Arc], et l'examineroient, et aussi avec eux des canonistes et des legistes, et ainsi fut fait [, Hist. de la puc. d'Orl. p. 506, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et esp. legista ; bas-latin, legista, de lex, legis, loi.

légiste

LÉGISTE. n. m. Celui qui est versé dans la connaissance et l'étude des lois. Tous les légistes sont du même avis sur cette question.

Il se dit, en Histoire, des Juristes qui, en France, ont soutenu et organisé l'autorité monarchique. Philippe le Bel s'appuya sur les légistes.

légiste


LÉGISTE, s. m. [1re é fer. dern. e muet.] Celui qui fait profession de la science des lois. L'Acad. dit aussi Jurisconsulte: mais il serait plutôt synon. de Juriste. Dans quelques Universités, on apèle Légistes les Étudians en Droit.

Traductions

légiste

jurist

légiste

[leʒist]
nmjurist
adj
médecin légiste → forensic scientist (Grande-Bretagne), medical examiner (USA)