levûre

LEVÛRE

(le-vu-r') s. f.
Écume formée spontanément à la surface de la bière en fermentation recueillie et lavée à grande eau, puis séchée ; mélangée en petite quantité dans un liquide qui contient un principe sucré, la levûre détermine la fermentation alcoolique.
Ce qu'on lève de dessus et de dessous le lard à larder. Une levûre, des levûres de lard.
Terme de blason. Levûre, et, plus souvent, franc quartier, quartier de l'écu qu'on retranche du côté dextre vers le chef, pour en faire un autre émail que celui du reste de l'écu.
Terme de chasse et de pêche. Demi-mailles par lesquelles on commence un filet.

REMARQUE

  • On ne voit pas pourquoi l'Académie met un accent circonflexe sur levûre, tandis qu'elle n'en met pas sur balayure, lavure, etc.

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. et esp. levadura ; du lat. levare, lever.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    LEVÛRE. Ajoutez :
    Dans le canton de Vaud, action d'attacher la vigne à l'échalas.