levant

Recherches associées à levant: ISIL

levant

n.m.
Litt. Côté de l'horizon où le soleil se lève (par opp. à couchant) : L'expédition avance vers le levant est, orient ; occident, ouest
adj. m.
Le soleil levant,
qui se lève : Le pays du Soleil-Levant le Japon

levant

(ləvɑ̃)

levante

(ləvɑ̃t)
adjectif
astre couchant qui apparaît dans le ciel le soleil levant du petit matin

levant


nom masculin
endroit de l'horizon où le soleil apparaît le matin un terrain exposé au levant

LEVANT1

(le-van) adj. m.
Usité seulement dans cette locution : soleil levant, soleil qui paraît au matin. Je serai là à soleil levant, au soleil levant. Le soleil levant regarde cette maison. Fig. Adorer le soleil levant, faire sa cour à la faveur naissante.
N'est-il pas adoré comme un soleil levant ? [TRISTAN, M. de Chrispe, IV, 11]
Là des hommes qui tournaient le dos au sanctuaire et adoraient le soleil levant, la faveur naissante [BOSSUET, 2e sermon, Pâques, 3]
Courage ! inclinez-vous vers le soleil levant, agiles tournesols [PICARD, les Marionnettes, V, 8]
Terme d'ancienne législation. Homme levant et couchant, homme domicilié, par opposition à aubain ou étranger.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    [Il] Torne son vis [visage] vers le soleil levant [, Ch. de Rol. CCXXIV]
  • XVIe s.
    Les yeux fichés vers le soleil levant [MONT., II, 179]

LEVANT2

(le-van) s. m.
La partie de l'horizon où le soleil se lève.
Du levant au couchant, du More jusqu'au Scythe, Les peuples vanteront et Bérénice et Tite [CORN., Tite et Bérénice, V, 5]
Le levant d'été, le point où le soleil se lève sur notre horizon au solstice d'été ; le levant d'hiver, celui où il se lève au solstice d'hiver.
Les pays qui sont à notre levant (on met une L majuscule). Les peuples, les marchandises du Levant.
Et souffre que je baise en ce foudre vivant La gloire de l'empire et l'honneur du Levant [ROTR., Bélis. III, 2]
Particulièrement. La côte occidentale de l'Asie qui est sur la Méditerranée.
Cet avantage attira le commerce du Levant à Marseille, et celui du Nord à Dunkerque [VOLT., Louis XIV, 29]
Coque du Levant, voy. COQUE.
Dans nos ports de la Méditerranée, nom donné au vent d'est. Le levant est opposé au ponant ou vent d'ouest.

SYNONYME

  • 1. LEVANT, ORIENT, EST. Levant et orient sont exactement synonymes, ne différant que par le style où on les emploie. Orient se dit plutôt dans le style élevé ; levant dans le style technique et de marine. L'est est un des points cardinaux ; dans son sens propre, il signifie le point de l'équateur céleste où le soleil se lève ; tandis que levant et orient désignent l'espace compris entre les deux tropiques ; aussi y a-t-il un levant d'hiver et un levant d'été, mais il n'y a qu'un est.
  • 2. Il est une différence particulière entre Levant et Orient, quand ces deux mots sont pris dans le sens géographique. Le Levant désigne la côte occidentale de l'Asie, c'est-à-dire toute celle qui est sur la Méditerranée. L'Orient désigne toute la partie de l'Asie qui est au delà, la Perse, l'Inde, la Chine, le Japon.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le pays de Levant [MONT., II, 177]

ÉTYMOLOGIE

  • Levant 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. LEVANT. Ajoutez :
    Le levant, sorte de tabac à fumer, [, Réponses aux questions de l'enquête sur le monopole des tabacs et des poudres, p. 230, Paris, 1874]

levant

LEVANT. adj. m. Qui se lève, en parlant du Soleil. Je serai là au soleil levant. Cette maison regarde le soleil levant, est tournée au soleil levant.

Adorer le soleil levant, Faire sa cour à la puissance nouvelle, à la faveur naissante.

Il s'emploie comme nom pour désigner l'Orient, relativement au lieu où l'on est, la partie de l'horizon où le soleil se lève. Du levant au couchant. Entre le levant et le midi. Les quatre points cardinaux sont le levant, le couchant, le midi et le septentrion. On dit plutôt : l'Est, l'Ouest, le Sud et le Nord.

Il se dit, particulièrement, des Régions qui sont, à notre égard, du côté où le soleil se lève, comme la Turquie, la Perse, l'Asie Mineure, la Syrie, etc. Les peuples du Levant. Trafiquer dans le Levant. Voyage dans le Levant. Le commerce du Levant. Les échelles du Levant.

levant


LEVANT, adj. et s. m. LEVANTIN, INE, adj. et subst. [Levan, van-tein, tine: 1re e muet; 2e lon.] Adj. il ne se dit qu'avec soleil. Qui se lève. "Le Soleil levant. En st. prov. adorer le Soleil levant, faire sa cour au nouveau favori. = S. m. La partie du monde où le Soleil se lève. "La France a l'Allemagne au levant. "Depuis le levant jusqu'au couchant. = Levant a le même sens qu' Orient, mais le 1er est plus du style simple, et le 2d du style poétique. Il y a encôre un autre diférence, c'est que Levant se dit des contrées qui sont sous la Domination des Turcs; et Orient des Indes. L'Ab. Prévot dit, en parlant des dernières. "Tous ces peuples du Levant ne cherchent qu'à tromper. Il fallait dire, de l'Orient. = Levant ne convient pas non plus en parlant des anciens peuples. Corn. dit de Neron.
   Les troupes du Levant d'un tel monstre lassées.
Je voudrais là d'Orient.
   LEVANTIN: Natif du pays du Levant. "Les peuples levantins. "C'est un levantin, une levantine. Voy. l'article précédent. En parlant des anciens peuples, on dit les orientaux, mais on ne dit pas au sing. un oriental, une orientale.

Synonymes et Contraires

levant

nom masculin levant
Côté où le soleil se lève.
couchant, occident, ouest -vieux: ponant.
Traductions

levant

Levant, morgenland, oosten, opkomend [zon]

levant

Levant, rising

levant

Morgen

levant

[ləvɑ̃, ɑ̃t]
adj
soleil levant → rising sun
au soleil levant → at sunrise
nm
le Levant → the Levant