lez

lez

[ ] prép. lès.

LEZ

(lê) prép.
ancienne signifiant à côté de, proche de, tout contre, qui n'est plus usitée que dans quelques noms de lieux, comme : Plessis-lez-Tours, Saint-Denis-lez-Paris, et autres semblables.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Lez une roche, soz l'ombre d'un sapin [, Roncis. p. 50]
  • XIIIe s.
    Il descendirent à la porte et entrerent ens, et troverent l'empereour Kirsac le pere, et l'empereur Alexis son fils, seant ambedui lez à lez en dui chaieres [VILLEH., XCIII]
    Berte s'en va mout tost les le pendant d'un val [, Berte, XXVI]
  • XVIe s.
    Lors les alcyons ponent et esclouent leurs petits lez le rivaige [RAB., Pant. V, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. latz, laz, côté ; anc. catal. lat ; espagn. lado ; ital. lato ; du lat. latus, lateris, côté.

lez

LEZ. (On prononce Lé.) préposition. À côté de, proche de, tout contre. Elle n'est plus usitée que dans quelques noms de lieux, comme Le Plessis-lez-Tours, et autres semblables.

lez

Lez, Iuxta, Secundum, Ad.

Il a son camp lez Paris, Ad Lutetiam castra habet. Ex Liu. lib. 23.

Les faveurs des Seigneurs qui sont lez la personne du Roy, Suffragationes aulicae potentiae. B.

lez


LEZ, adv. Vieux mot. À~ côté, proche de... Tout contre; vis-à-vis. On le dit encôre de certains lieux. Le Plessis lez-Tours, Ville-neuve lez-Avignon.