libérateur, trice

Recherches associées à libérateur, trice: diabolique, libération, libératoire

LIBÉRATEUR, TRICE

(li-bé-ra-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui délivre.
Et de dépositaire et de libérateur, Il s'érige en tyran et lâche usurpateur [CORN., Rodog. II, 3]
Déjà presque à la fin des travaux de la guerre, Presque libérateurs de Rome et de la terre.... [BRÉBEUF, Pharsale, VII]
.... Le rat dit : idiot ! Moi, ton [du chat] libérateur ! je ne suis pas si sot [LA FONT., Fabl. VIII, 22]
Je tends les bras à mon libérateur [Jésus-Christ], qui, ayant été prédit durant quatre mille ans... [PASC., Pens. XV, 19, éd. HAVET.]
Il [Dieu] voulait qu'ils [les Hébreux] éprouvassent en Égypte une dure et insupportable captivité, afin qu'étant délivrés par des prodiges inouïs, ils aimassent leur libérateur et célébrassent éternellement ses miséricordes [BOSSUET, Hist. II, 3]
Bien loin d'avoir détruit, comme on nous l'impose, cette salutaire confiance au libérateur [Jésus-Christ] [ID., Réfut. catéch. Ferry, I, 2, préambule.]
Ah ! s'ils ont pu choisir pour leur libérateur Spartacus, un esclave, un vil gladiateur.... [RAC., Mithr. III, 1]
Est-ce un libérateur que le ciel vous prépare ? [ID., Athal. III, 4]
Adj. Qui délivre. Armée libératrice.
Le fer libérateur, qui percerait mon sein, Déjà frappe mes yeux, et frémit sous ma main [A. CHÉN., Élég. 36]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. liberatorem, de liberare, libérer.