libage

(Mot repris de libages)

LIBAGE

(li-ba-j') s. m.
Gros moellon mal taillé. Pierre noyée dans l'épaisseur d'un mur, et qui, n'étant pas visible, n'a pas besoin de parement.

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue.

libage

LIBAGE. n. m. Quartier de pierre, ou gros moellon dur, équarri grossièrement, et qu'on emploie dans les fondements d'un édifice.

libage


LIBAGE, s. m. Gros moellon mal tâillé qu'on n'emploie que dans les fondemens d'un édifice.