libation

libation

n.f. [ lat. libatio, de libare, verser ]
Dans l'Antiquité, offrande rituelle, à une divinité, d'un liquide que l'on répandait sur le sol ou sur un autel.

libations

n.f. pl.
Faire des libations,
boire beaucoup, bien s'amuser en buvant du vin, de l'alcool.

LIBATION

(li-ba-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Terme d'antiquité. Action de répandre, soit du vin, soit une autre liqueur, en l'honneur d'une divinité.
Alexandre immola un taureau à Neptune, et, pour faire une offrande aux dieux marins, il jeta dans la mer le vase d'or dont il s'était servi pour faire les libations [DU RYER, Suppl. à Quinte Curce, II, 3]
Alors il immolera l'holocauste, et il le mettra sur l'autel avec les libations qui doivent l'accompagner [SACI, Bible, Lévit. XIV, XIX, 20]
Tu sais combien je hais leurs fêtes criminelles, Et que je mets au rang des profanations Leurs tables, leurs festins et leurs libations [RAC., Esth. I, 4]
Ce fut l'usage indigne et sensuel que les enfants d'Héli faisaient des dons faits à l'autel et du revenu de leur sacerdoce, qui livra l'arche sainte aux Philistins, et qui fit cesser pour quelque temps dans Israël la libation et le sacrifice [MASS., Confér. reven. ecclés.]
Au pluriel. Familièrement et par allusion. Des libations, nombreux coups de vins, bus par plaisir plus que par besoin. Nous avons fait à ce dîner de nombreuses, d'amples libations.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. libationem, de libare ; verbe grec signifiant verser, répandre.

libation

LIBATION. n. f. T. d'Antiquité. Action de répandre du vin ou un autre liquide en l'honneur d'une divinité. Les païens faisaient des libations en l'honneur de leurs dieux. Des libations particulières étaient prescrites à l'adresse des dieux mânes.

Fig. et fam., Faire des libations, Boire abondamment, surtout du vin et en manière de réjouissance. Fêter un succès par d'abondantes libations. Passer son dimanche en libations. Être un peu trop gai pour avoir fait d'amples libations.

libation


LIBATION, s. f. [Liba-cion, en vers ci-on.] Éfusion de vin ou d'autre liqueur, que les Anciens faisaient en l'honeur de la Divinité. — Il ne s'emploie guère qu'au pluriel. "Les libations étaient pratiquées par les Juifs et par les Païens dans leurs sacrifices.

Traductions

libation

ניסוך (ז)

libation

libation

libation

libazione