licencieusement

LICENCIEUSEMENT

(li-san-si-eû-ze-man) adv.
D'une manière licencieuse. Il a vécu licencieusement.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ilz alloient tensans le peuple, en demandant comment ilz estoient si bestes, que d'endurer qu'on se moquast et se jouast aussi licencieusement d'eulx [AMYOT, Pyrrh. 28]
    Ayans es guerres civiles vescu licentieusement et de proye [LANOUE, 179]
    Quelques uns en ont parlé et mesme escrit licentieusement, qui n'ont jamais bien congneu ni la place, ni que c'est d'estre le premier obstacle à une armée victorieuse [D'AUB., I, 310]

ÉTYMOLOGIE

  • Licencieuse, et le suffixe ment.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • LICENCIEUSEMENT. Ajoutez :
  • En prenant trop de licence.
    Au premier concile grammatical.... il sera conclu (ou je n'y aurai point de voix) que vous n'abuserez plus des grands mots si licencieusement, et que ceux de magnanimité et de magnificence seront employés autres fois en de plus dignes occasions que celles que mes lettres vous font naître [BALZAC, Lett. inédites, CLI, éd. Tamizey-Larroque.]

licencieusement

LICENCIEUSEMENT. adv. D'une manière licencieuse. Vivre, penser, parler, écrire licencieusement.