lignée

Recherches associées à lignée: lignage

lignée

n.f.
1. Ensemble des parents descendant en ligne directe les uns des autres ; famille : Il est l'héritier d'une lignée de viticulteurs.
2. Fig. Filiation spirituelle, intellectuelle ou artistique : Faire partie de la lignée des grands auteurs.

lignée

(liɲe)
nom féminin
1. ensemble des descendants de qqn Il appartient à une longue lignée d'artisans.
2. figuré famille spirituelle la lignée des grands compositeurs

LIGNÉE

(li-gnée) s. f.
Race, descendance.
Ces nombreuses lignées Qui du sang d'Israël portent si haut l'honneur [CORN., Trad. du ps. CXXI]
Quand l'enfer eut produit la goutte et l'araignée : Mes filles, leur dit-il, vous pouvez vous vanter D'être pour l'humaine lignée Également à redouter [LA FONT., Fabl. III, 8]
Un père eut pour toute lignée Un fils qu'il aima trop [ID., ib. VIII, 16]
On a de grandes raisons de croire que, dans la lignée où s'est conservée la connaissance de Dieu, on conservait aussi par écrit des mémoires des anciens temps [BOSSUET, Hist. II, 3]
M. du Maine voulut se marier ; le roi l'en détournait et lui disait que ce n'était pas à des espèces comme lui à faire lignée [SAINT-SIMON, 4, 61]
Le physique, ce père du moral, transmet le même caractère de père en fils pendant des siècles ; les Appius furent toujours fiers et inflexibles ; les Catons toujours sévères ; toute la lignée des Guises fut audacieuse, téméraire, factieuse, pétrie du plus insolent orgueil et de la politesse la plus séduisante [VOLT., Dict. phil. Caton et suicide.]
Il se dit aussi des animaux. Fig.
Les esprits d'une haute lignée errent sans cesse autour de l'abîme des pensées sans fin [STAËL, Allem. III, 1]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ses maisuns, que vus recuntez en altre lignede [, Lib. psalm. p. 63]
    Saül cui Deus eslist, pur ço que Deu guerpi, E il e sa lignée e sa mesun peri [, Th. le mart. 74]
  • XIIIe s.
    Et s' [si] est née et estraite de si bonne lignie [, Berte, LXXII]
  • XVe s.
    Et ainsi de ma souvenance sont morts en ces divisions d'Angleterre bien quatre-vingts hommes de la lignée royale d'Angleterre, dont une partie j'ay congneus [COMM., I, 7]
    Homme de petite lignée [ID., 7, Prol.]
  • XVIe s.
    Adam a enveloppé, voire plongé en pareilles miseres toute sa lignée [CALV., Instit. 172]
    Quand on demande à Thales pourquoy il ne se marie point, il respond qu'il n'aime point à laisser lignée de soy [MONT., I, 312]

ÉTYMOLOGIE

  • L'anc. adj. ligné, qui a du lignage, de la noblesse (Asez avez ben enlinées dames, Ch. de Rol. p. 332, éd. GÉNIN), de ligne ; provenç. linhada.

lignée

LIGNÉE. n. f. Ensemble de ceux qui font partie d'une même race. La lignée de Hugues Capet. Avoir une nombreuse lignée.

lignée

Lignée, f. penac. Se prend ores pour extraction de race et ancestres, comme, Il est de la lignée des Rois, Ex stirpe Regia prognatus est, Genus a Regibus ducit. Ores pour les enfants et posterité. Ils n'eurent oncques lignée, Liberos nunquam susceperunt, Propago, soboles, liberi, progenies. Selon ce on dit Alligner, mais seulement des Loups et Louves, Coire ad catulos procreandos. De là vient qu'on dit, Il est de la vraye lignée des Empereurs, c. de la vraye descendence d'iceux.

Lignée à advenir, Posthuma proles.

Lignée abondante, Densior soboles.

lignée


LIGNÉE, s. f. [mouillez le g; 2e é fer. et long; 3e e muet.] Race. "Ce Prince mourut sans laisser de lignée.

Synonymes et Contraires

lignée

nom féminin lignée
1.  Descendance de quelqu'un.
2.  Générations précédentes.
Traductions

lignée

line, lineage

lignée

linaje

lignée

קו

lignée

บรรทัด

lignée

[liɲe] nf (= race, famille) → line, lineage (= postérité) → descendants pl
ligne fixe nffixed line
ligne médiane nfhalfway line
ligne téléphonique nftelephone line