ligneul

(Mot repris de ligneuls)

LIGNEUL

(li-gneul ; les cordonniers disent toujours li-gneu) s. m.
Fil enduit de poix, dont se servent les cordonniers pour coudre les parties d'un soulier.
Fil enduit de poix avec lequel on lie les touffes de soie d'une brosse.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Cote ot d'un riche vert de gans, Cousue à lignel tout entour [, la Rose, 567]
  • XVIe s.
    Je gage une musette au lieu de ton vaisseau, Que d'un ligneul ciré au genouil j'ay fait coudre [RONS., 746]
    S'il avoit poissé du ligneul, aussi faisoit ce singe [DESPER., Contes, XX]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de ligne, à l'aide du suffixe diminutif latin olus ; génev. lignu ; Berry, lignou ; wallon, linioule.

ligneul

LIGNEUL. n. m. Fil enduit de poix dont se servent les cordonniers.

ligneul

Ligneul, Dont les Cordouaniers et Savetiers cousent les souliers, Filum sutorium, Filum subulare, Filum picatum.

ligneul


LIGNEUL, s. m. [Li-gneul: mouillez le g.] Sorte de fil ciré, dont les Cordoniers se servent dans leur ouvrage.