lingé

linge

LINGE. n. m. Tissu de fil ou de coton servant à l'usage du corps ou à des emplois domestiques. Linge de toile. Linge uni, ouvré, damassé. Blanchir, repasser, faire sécher du linge. Mettre du linge à la lessive. Changer de linge. Blanchisseuse de gros linge, de linge fin ou, simplement, de gros, de fin. Coudre du linge. Marquer du linge. Armoire au linge. Linge d'autel, Le corporal, la pale, le purificatoire, petites pièces de toile de lin servant à la messe. Linge de corps, Chemises, mouchoirs, etc. Linge de table, Nappes, serviettes, etc. Linge de lit, Draps, taies d'oreillers, etc. Linge de cuisine, Tabliers, torchons, etc. On dit, particulièrement, en parlant du Linge de corps, Elle a du beau linge. Par extension, Linge de flanelle. Linge de soie.

Il désigne encore un Morceau de linge dont on se sert pour frotter, nettoyer. Passer un linge sur une toile cirée, sur une glace, sur une vitre.

Il est blanc, elle est blanche comme un linge, se dit de Quelqu'un qui a blêmi subitement.

Il n'a pas plus de force qu'un linge mouillé, Il est d'une faiblesse extrême de corps ou de caractère. On dit figurément, dans le même sens, C'est un linge mouillé.

Prov. et fig., Il faut laver son linge sale en famille, Il ne faut pas mettre le public dans la confidence de fâcheuses affaires domestiques.

linge

un Linge fort delié, Sindon sindonis.

Toute sorte de linge et drapeau, soyent linceulx, nappes, serviettes, et autres, Linteum.

Qui vend du linge, Lintearius.

Vestu de linge, Linteatus.

linge


LINGE, s. m. LINGER, ÈRE, s. m. et f. LINGERIE, s. f. [Lein-ge, , gère, gerî-e: 1re lon. 2e e muet au 1er et au dern. é fer. au 2d, è moy. et long au 3e.] Linge, toile de lin ou de chanvre, mise en oeuvre. "Ouvrière en linge. "Faire, coudre du linge. "Changer de linge, etc. = On dit, proverbialement, d'un homme faible, qu'il n'a non plus de force qu' un linge mouillé; ce qui se dit au figuré, comme au propre. = Linger, Lingère, celui, celle qui vend, ou fait du linge. "Marchand linger. "Boutique de lingère. = Lingerie. 1°. Métier de linger, de lingère. "Il, elle entend bien la lingerie. = 2°. Lieu où sont les boutiques de lingers, de lingères. = 3°. Dans les Monastères, lieu où l'on serre le linge de la Communauté.