linger, gère

LINGER, GÈRE

(lin-jé, jè-r') s. m. et f.
Celui, celle qui fait, qui vend du linge, qui travaille en linge. Adj. Marchand linger. Marchande lingère.
Celui, celle qui est spécialement chargée du soin de la lingerie. Adj. Dans les communautés d'hommes, il y a des frères lingers, et, dans celles de femmes, des sœurs lingères.
S. f. Lingère, espèce d'insecte aptère qu'on trouve souvent dans les armoires.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quatrieme rang, qui sont les mestiers d'entre les mediocres et petits : linger toillier, lingere toilliere, [, édit, avril 1597]
    Pour la confirmation du mestier de lingeres, autrefois authorisé en l'an 1480 [, ib. déc. 1581]

ÉTYMOLOGIE

  • Linge, et la finale ier ou er qui vient du lat. arius et qui exprime l'habitude, le métier.