linon

(Mot repris de linons)

linon

n.m.
Toile fine et transparente en lin ou en coton.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LINON

(li-non) s. m.
Toile de lin très déliée. Linon uni, sorte de batiste claire. Linon à jour, linon qui avait des jours. Le linon n'est plus en usage.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ne voit on pas la jeunesse de ce temps porter le linon empesé au colet et aux poignets, bien que le corps de la chemise soit de grosse toile et pourrie ? [D'AUB., Conf. II, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de lin.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

linon

LINON. n. m. Sorte de toile de lin, très claire et très fine. De la toile de linon ou, plus ordinairement, Du linon. Une robe de linon.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

linon

Linon, m. acut. Est une maniere de toile de lin deliée et claire, tissue à petites et menues clairesvoyes, qu'on fait en Picardie, servant à faire des couvrechefs et guimpes aux femmes dudit pays, et des surplis à gens d'eglise, Tela linea rarius contexta. On l'appelle aussi Linomple.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

linon


LINON, s. m. Toile de lin très-claire et très-déliée.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788