linotte

(Mot repris de linottes)

linotte

n.f. [ de lin, la linotte étant friande de graines de lin ]
Oiseau passereau granivore, chanteur, à dos brun et à poitrine rouge.
Tête de linotte,
Fam. personne très étourdie.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

linotte

(linɔt)
nom féminin
1. petit oiseau rouge et brun entendre siffler une linotte
2. personne étourdie Ce garçon est une vraie tête de linotte !
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

linotte

LINOTTE. s. f. Petit oiseau de plu mage gris, qui chante très-agréablement. Linotte de vigne. Le chant d'une linotte. Siffler une linotte. On dit proverbialement et populairement, Siffler la linotte, pour dire, Boire.

On dit aussi d'Une personne qui a peu de sens et dont la tête est légère, que C'est une tête de linotte.

Dictionnaire de L'Académie française 5th Edition © 1798

linotte

Linotte, Nomen auius, Ligurinus, Spinus, Acanthis, Spinam enim appetit vt Carduelus. Dicitur et Ligurinus. Aliis quibus haec non placent, Linaria vocatur, nimirum a lini semine. Sunt qui etiam AEgithum vocent.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

linotte


LINOTTE ou LINOTE, s. f. Petit oiseau qui chante très-agréablement. "Sifler une linote. = On apèle (st. prov.) tête de linote, un homme de peu de sens. "Des linotes mitrées. Anon. = Sifler la linote, (fig. fam. burlesque) boire.
   J'ai le gosier brillant pour sifler la linote.
   REM. Trév. dit linot, pour le mâle. "Ce linot est joli.
   Un linot depuis peu, charmé de votre note,
   A fait divorce avec que sa linote.
       Pellisson.
L'Acad. n'a point mis linot.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

linotte

Hanf, Hänfling

linotte

linnet

linotte

[linɔt] nf
tête de linotte → bird brain
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005