liséré

LISÉRÉ2

(li-zé-ré, ou plutôt li-ze-ré, car, malgré l'accent, la prononciation usuelle met un e muet) s. m.
Ruban fort étroit dont on borde un habit, un gilet. Liséré d'or, d'argent, de soie. Raie plus ou moins étroite qui borde un ruban, un mouchoir, etc. et qui est d'une couleur différente de celle du fond. Par extension.
Le bas du cou, jusque sur la poitrine est joliment ouvragé de petits lisérés bruns dans du roux et du blanc [dans la sarcelle de Madagascar] [BUFF., Ois. t. XVII, p. 394]
Morceau d'étoffe étroit coupé en biais dans lequel on met une ganse et dont on se sert pour orner et aussi pour border différents vêtements.
Un des noms populaires du petit liseron des champs, convolvulus arvensis, L.

ÉTYMOLOGIE

  • Liserer.

liséré

LISÉRÉ. n. m. Tresse ou ruban fort étroit dont on borde un vêtement. Liséré de soie. Volant de robe orné d'un liséré. Liséré de gilet.

Il se dit aussi d'une Bande plus ou moins étroite qui borde un ruban, un mouchoir, etc., et qui est d'une couleur différente de celle du fond. Un ruban blanc avec un liséré rose.

Traductions

liséré

boordsel