lissé

lisse

LISSE. adj. des deux genres. Qui n'offre pas de rugosités. Surface lisse. Une étoffe lisse. Du papier lisse. Tronc lisse. Écorce lisse. Peau lisse.

Colonne lisse, Colonne dont le fût est uni, sans cannelures et sans ornements.

lisse

LISSE. n. f. T. de Marine. Voyez PRÉCEINTE.

lisse

Lisse, f. penac. Qu'on escrit aussi Lice, Curriculum equestre aut lancearium, voyez Lice. Et en fait de navires, Lisse est une corde servant à guinder et amener la vergue de la grand voile, laquelle passe par l'un des deux rouets estans au cul de la polie des Estagues, et revient tomber au Roc passant par le rouet d'iceluy, et de là retourne à mont à l'autre rouet de ladite polie, dont redescent à l'autre rouet dudit Roc. Et entre bauldroyeurs lisse est une masse ou rouleau de verre massif, plat par dessous, avec lequel les bauldroyeurs lissent, polissent et donnent lustre au cuyr, qui est la deuxiesme façon à force de bras qu'ils luy donnent, voyez Estire, et Bauldroyer.

lisse


LISSE, adj. LISSER, v. act. LISSOIR, s. m. [Li-ce, , soar; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Lisse, uni et poli. Lisser, rendre lisse. Lissoir, instrument avec lequel on lisse la toile, le papier. "Étofe lisse. "Lisser du linge, de la dentelle, du papier. "Passer le lissoir sur, etc. = Trév. et le Rich. Port. mettent lissoir, s. m. ou lissoire, s. f. le Dict. d' Ortog. ne met que le 2d; l'Acad. que le 1er.

Traductions

lissé

ממורק (ת), משופה (ת), מְמֹרָק, מְשֻׁפֶּה