litron

(Mot repris de litrons)

litron

n.m.
Fam. Litre de vin.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LITRON

(li-tron) s. m.
Ancienne mesure de capacité, qui contenait la seizième partie d'un boisseau, ou trente-six pouces cubes.
Le ministère mande à l'ambassadeur du roi en Suisse d'empêcher que messieurs de Berne ne donnent un litron de sel à la province de Gex [VOLT., Lett. Mme de St-Jullien, 5 déc. 1776]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le boisseau de bled mesure de Paris contient quatre quarts ; le quart, quatre literons ; le literon, deux demis literons, le demi-literon, dix-huit poulceons [O. DE SERRES, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Litron dérive probablement du bas-latin litra, mesure de liquide, qui est le terme grec qui signifie une livre.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

litron

LITRON. s. m. Ancienne mesure de capacité, qui contenait la seizième partie d'un boisseau, ou trente-six pouces cubes. Litron de farine, de fèves, de pois, de châtaignes, de sel, etc. Un demi-litron. Le litron a été remplacé dans le commerce par le litre.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

litron

Litron, m. acut. voyez Literon.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

litron


LITRON, s. m. Mesure contenant la 16e partie d'un boisseau de Paris ou 36 pouces cubes. "Un litron de farine, de pois, de fèves; de sel, etc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788