lloyd

LLOYD

(lo-ïd) s. m.
À Londres, confrérie de marchands, d'armateurs, de banquiers et autres capitalistes réunis pour favoriser le développement de la navigation et du commerce ; leur principal objet est l'assurance maritime.

ÉTYMOLOGIE

  • Il existait au commencement du XVIIIe siècle, à la Bourse de Londres, un café dont le propriétaire se nommait Lloyd ; c'était le rendez-vous des banquiers, gros commerçants et assureurs de navires et de cargaisons ; là se concentrèrent peu à peu les renseignements les plus complets sur les navires de commerce, leurs partances, leurs arrivées, leurs cargaisons, etc. Cela donna naissance aux Lloyd's lists, qui paraissent tous les jours, sorte d'index fort utile à tous ceux qui sont en rapport avec le commerce maritime, vu qu'elles indiquent tous les navires arrivés dans chaque port de l'Océan et de la Méditerranée. Le vieux café a été détruit dans l'incendie qui consuma la Bourse de Londres en 1838 ; dans la nouvelle Bourse, le Lloyd occupe le même emplacement ; seulement il n'y a que quelques chambres de publiques ; le reste est réservé aux gros commerçants. Le Lloyd autrichien est un établissement fondé à Trieste sur le modèle du Lloyd anglais.