loch

1. loch

[ lɔk] n.m. [ du néerl. log, poutre ]
Dans la marine, appareil servant à mesurer la vitesse apparente d'un navire.

2. loch

[ lɔk] n.m. [ mot écossais ]
Lac très allongé au fond d'une vallée, en Écosse : Le loch Ness.

LOCH

(lok) s. m.
Terme de marine. Instrument employé en mer pour mesurer la vitesse progressive du bâtiment ; c'est une petite planche qui a la forme d'un secteur de cercle de 7 à 8 pouces de rayon ; la base circulaire en est chargée de plomb, parce que, jeté à la mer, il doit flotter dans une situation verticale et s'enfoncer dans l'eau assez pour qu'il ne puisse prendre que très difficilement un mouvement progressif ; ainsi rendu immobile autant que possible, on voit en combien de temps le bâtiment parcourt l'espace mesuré par une corde ou ligne auquel le loch est attaché. Jeter le loch. Bateau de loch, petite planche qui fait partie du loch. Ligne du loch, ficelle qui est attachée au loch et qui s'étend sur la surface de la mer à mesure que le vaisseau s'éloigne du loch ; c'est ordinairement au bout de 30 secondes qu'on prend sur la ligne la mesure de l'espace parcouru. Table de loch, ardoise ou tableau de bois noir pour marquer les heures où le loch a été jeté, les nœuds ou divisions correspondantes, l'aire de vent, etc.

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. log, suéd. logg. Origine incertaine. On a dit que le loch fut inventé par un Anglais nommé Loch ; mais cela n'est appuyé sur rien ; il est possible que loch tienne à l'anglais log, morceau de bois.

loch

LOCH. (CH se prononce K.) n. m. T. de Marine. Appareil qu'on immerge dans la mer pour mesurer la vitesse d'un bâtiment. Jeter le loch. Livre de loch. Voyez LIVRE.
Traductions