lock-out

lock-out

[ lɔkawt] n.m. inv. [ de l'angl. to lock out, mettre à la porte ]
Fermeture temporaire d'une entreprise à l'initiative de l'employeur.

LOCK-OUT

(lo-kaout') s. m.
Mot anglais qui signifie l'action d'un patron, d'un chef d'usine qui met ses ouvriers dehors.
Les chefs d'industrie ont organisé à leur tour des ligues défensives contre les coalitions et les grèves ; ils opposent aux unions les lock-out [, Journal officiel, 17 novembre 1875, p. 9402, 3e col.]
La forme la plus ancienne de la résistance locale des patrons, c'est le lock-out collectif ; les patrons répondent à la grève partielle par la suspension générale du travail [H. DENIS, la Philos. positive, 1er mai 1872, p. 389]

lock-out

LOCK-OUT. (OU se prononce AOU et on fait sentir le T.) n. m. Mot anglais. Entente de patrons, industriels ou commerçants, pour fermer leurs ateliers, leurs usines, leurs magasins quand ils ne peuvent accéder aux réclamations des ouvriers. Décider le lock-out. Lever le lock-out. Opposer le lock-out à la grève.
Traductions

lock-out

הבטלה (נ), השבתת מגן (נ)

lock-out

bloqueo

lock-out

잠금

lock-out

lockout

lock-out

[lɔkawt] nm invlockout