lof

Recherches associées à lof: loft

lof

[ lɔf] n.m. [ néerl. loef ]
Côté d'un navire qui reçoit le vent.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LOF

(lof) s. m.
Terme de marine. Le bord ou côté du navire qui se trouve frappé par le vent. Aller au lof, venir au lof, aller au plus près du vent. Virer lof pour lof, virer vent arrière, en mettant au vent un côté du vaisseau au lieu de l'autre. Lof ! ordre au timonier de diriger la barre du gouvernail de manière que le navire lofe ou vienne au vent. Fig. Revenir du lof, modérer ses prétentions, sa colère, etc.
Celui des coins inférieurs d'une basse voile qui est du côté du vent, lorsqu'elle est orientée parallèlement à la quille. Lève les lofs, se dit pour ordonner de carguer les points des basses voiles.

ÉTYMOLOGIE

  • Dan. luv ; holland. loef ; angl. loof ; suéd. lof.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

lof

LOF. n. m. T. de Marine. Côté que le navire présente au vent. Aller au lof, venir au lof, Aller plus près du vent. Virer lof pour lof, Virer vent arrière, pour mettre au vent un des côtés du bâtiment au lieu de l'autre.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

lof

Lof, voyez Loo.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606