louchet

(Mot repris de louchets)

LOUCHET1

(lou-chè ; le t ne se lie pas) s. m.
Sorte de bêche propre à fouir la terre.
Bon villageois, à qui pour toute terre, Pour tout domaine et pour tous revenus, Dieu ne donna que ses deux bras tout nus, Et son louchet.... [LA FONT., Jument.]
Le louchet sert aussi aux mineurs et aux terrassiers. On dit aussi lochet.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un outil à pionnier, nommé lucet [DU CANGE, luchetum.]
  • XVe s.
    .... Et afin que les chevaux qui le portoient allassent plus seurement et à son aide, y avoient plusieurs laboureurs et manouvriers qui alloient devant la dicte litiere à tous louchez et autres instrumens, pour reffaire et abonnier les chemins [MONSTRELET, t. I, ch. XVI, ann. 1414]
  • XVIe s.
    En lieu pierreux, cela ne se peut faire avec la pelle ferrée, qu'on appelle en France besche, et en Languedoc luchet, ains en lieu d'icelle l'on emploie le hoyon [O. DE SERRES, 96]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, losè, sorte de bêche. Ce paraît être un diminutif de louche 2.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. LOUCHET. Ajoutez :
    Les instruments qui servent à dépecer la baleine sont la hache, la pique à gras, le sabre à deux tranchants et le louchet, espèce de pelle tranchante emmanchée d'une longue hampe [J. NOUGARET, Monit. univ. 16 sept. 1868, p. 1292, 6e col.]

LOUCHET2

(lou-chè) s. m.
Godet de tôle dont on arme les chaînes continues des dragues.

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de louche 2.

louchet

LOUCHET. n. m. Sorte de hoyau propre à creuser la terre.

louchet

Louchet à faire et creuser fossez, Semble qu'il vient de lakhainô, id est fodio, Bipalium.