louis

louis

[ lwi] n.m. [ du nom de Louis XIII ] Anc.
1. Monnaie d'or française, à l'effigie de Louis XIII et de ses successeurs.
2. Pièce d'or française de 20 francs napoléon

LOUIS

(lou-i ; l's se lie : des lou-i-z entassés) s. m.
Louis d'or, ou, simplement, louis, monnaie d'or ainsi appelée, depuis Louis XIII, du nom des rois qui l'ont fait frapper. Le louis d'or fabriqué en 1640, valait dix francs ; ces louis portaient, d'un côté, la tête et le nom du roi, de l'autre, quatre fleurs de lis, avec cette légende, Christus regnat, vincit, imperat.
Le surintendant Bullion fit frapper les premiers louis d'or [DUCLOS, Morc. hist. Œuv. t. X, p. 270, dans POUGENS]
Plus tard, le louis d'or a valu vingt-quatre francs.
Gratis est mort ; plus d'amour sans payer ; En beaux louis se content les fleurettes [LA FONT., à femme avare.]
J'ai cent mille vertus en louis bien comptés [BOILEAU, Épître V]
Il a eu le malheur d'amasser douze mille inutiles louis dont il eût pu, de son vivant, acheter douze mille plaisirs [VOLT., Lett. Tressan, 9 déc. 1736]
Cent louis, 2400 francs. Il a cent louis de rente. Dans notre nouveau système monétaire, le louis est remplacé par la pièce de vingt francs, appelée quelquefois louis sous la Restauration et sous le règne de Louis-Philippe ; même encore aujourd'hui on dit souvent louis au lieu de napoléon : J'ai perdu dix louis. Demi-louis, valant la moitié d'un louis. Double louis, ancienne monnaie d'or valant 24 livres tournois ou 23 fr. 55 c.
Ancienne monnaie d'argent valant ordinairement 60, 30, et 15 sols. Les louis d'argent furent portés jusqu'à la valeur de 5 et même de 6 livres. Ces derniers sont plus connus sous le nom d'écu de six livres.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. Ludovicus, nom germanique, Hluodowîg, ou, pour les Francs, Chlodo-wech ou wich, composé de hluodo, lat. in-clutus, en grec, le terme se traduit par illustre, et wîg, combat : celui qui possède, qui a affronté des combats illustres, renommés.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    LOUIS.
    Ajoutez :
    Je la supplie [V. M.] de me faire savoir si elle n'agréerait pas davantage que j'envoyasse ces 600 000 livres en louis d'argent à Metz [, Lettres de Colbert, etc. VI, 304]
    Louis de cinq sous, pièce d'argent frappée sous Louis XIII et Louis XIV.
    Parmi les divisions de cette pièce de soixante sous [le louis d'argent] se trouvait le douzième ou louis de cinq sous, dont le module était celui de notre pièce de vingt francs [DE LONGPÉRIER, Journ. des savants, oct. 1876, p. 595]

louis

LOUIS. n. m. Monnaie d'or, ainsi appelée, depuis Louis XIII, du nom des rois qui l'ont fait frapper. Le louis avait avant la grande guerre la valeur de vingt francs. Il a perdu dix louis au jeu.

louis


LOUIS, s. m. Monoie d'or de 24 livres. On dit, un louis, un demi louis, un double louis. On dit quelquefois un louis d'or, et on le disait sur-tout, quand il y avait des louis d'argent. Aujourd'hui, on dit le plus souvent un louis tout simplement.

Traductions

louis

Ludvik

louis

Ludwig

louis

Lewis, Louis

louis

Ludoviko

louis

Luis

louis

Lajos

louis

Luigi

louis

ルイ

louis

루이

louis

Luís

louis

路易斯