louvetier

(Mot repris de louvetiers)

LOUVETIER

(lou-ve-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des lou-ve-tié-z actifs) s. m.
Autrefois, officier qui commandait l'équipage pour la chasse du loup. Grand louvetier, le louvetier des chasses du roi.
Heudicourt obtint pour son fils la survivance de sa charge de grand louvetier [SAINT-SIMON, 454, 138]
Aujourd'hui, propriétaire qui s'est engagé à entretenir un équipage pour chasser le loup.

ÉTYMOLOGIE

  • Louvet, jeune loup (voy. LOUVETEAU).

louvetier

LOUVETIER. n. m. Il ne s'employait guère autrefois que dans cette dénomination, Grand louvetier, Officier de la maison du roi qui commandait l'équipage pour la chasse du loup.

Il se dit aujourd'hui d'un Propriétaire qui s'est engagé à entretenir un équipage pour chasser le loup et certaines bêtes nuisibles.

louvetier

Louvetier, m. ac. Est un officier de Roy en chasque forest de France, institué pour prendre les loups, à ce qu'ils ne mangent les faons des biches, et les marcassins qui sont esdictes forests, lequel a pour chaque loup prins escus, Capilupus. et de mot à mot, Luparius. Comme si l'on disoit Loupetier: Mais il est formé du feminin Louve. Les Moscovites disent Louuats, et Louutzi, pour toutes sortes de veneurs.