loyauté

loyauté

[ lwajote] n.f.
Caractère loyal de qqn, de qqch : Il est d'une grande loyauté envers ses amis droiture, fidélité, honnêteté ; déloyauté, traîtrise
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

LOYAUTÉ

(lo-iô-té ; plusieurs disent loi-iô-té ; d'après Bèze, au XVIe siècle, on devait prononcer loi-iô-té ; il condamne ceux qui disaient lo-iô-té) s. f.
Qualité de la chose ou de la personne qui est loyale. Loyauté de la conduite, des procédés.
Qu'eussé-je fait, Pollux, en cette extrémité, Qui commettait ma vie avec ma loyauté ? [CORN., Médée, I, 1]
Un homme, parfait modèle du caractère français dans son antique loyauté, et de l'esprit français dans sa culture nouvelle [STAËL, Corinne, XII, 1]
[Il] Pousse la loyauté jusques à l'imprudence [C. DELAV., Vêpr. sicil. I, 1]
Roi, pendant que tu sors joyeux de ma demeure, Ma vieille loyauté sort de mon cœur... [V. HUGO, Hernani, III, 6]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    ....Et il ait oud [eu] en arere [en arrière] testimoine de leauté [, Lois de Guillaume, 8]
  • XIIe s.
    La leauté doit l'en toz jors amer : Dex le commande, qui tot a à jugier [, Li charois de Nysmes, V. 443]
    Quant [il] servi sun seignur par si grant leauté [, Th. le mart. 54]
  • XIIIe s.
    Et les dames qui chastement vivront, Se loiauté font à ceus qui iront [à la croisade], Si partiront [auront part] à cest pelerinage [QUESNES, Romanc. p. 94]
    Mais il avoit le cuer [cœur] si plein de loyauté [, Berte, XLV]
    Envie est de tel cruauté, Qu'ele ne porte leauté à compaignon ne à compaigne [, la Rose, 254]
    La leaulté du roy peut l'en [l'on] veoir ou [au] fait de monseigneur de Trie [JOINV., 200]
  • XVIe s.
    Ceste dame estant honneste et gardant loyaulté à son mary [AMYOT, Alc. 13]
    En grand pauvreté n'a pas grand loyauté [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, 293]
    Loyauté vaut mieux qu'argent [ID., ib. p. 341]

ÉTYMOLOGIE

  • Loyal ; provenç. leyaltat, leiautat, lealtat ; espagn. lealtad ; ital. lealtà.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

loyauté

LOYAUTÉ. n. f. Fidélité à tenir sa parole, à faire honneur à ses engagements. C'est un homme dont la loyauté est connue. Leur procédé est plein de loyauté.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

loyauté

Loyauté, Fides, Fidelitas.

Loyauté et bonne conscience, Religio et fides. B.

Le tuteur doit loyauté à son pupille, Fidem debet tutor pupillo.

Je te doy rendre cette loyauté, Debeo tibi hanc fidem.

Porter fidelité et loyauté à son maistre, Exhibere fidem domino suo.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

loyauté

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

loyauté

loyalty, staunchnessכנות (נ), נאמנות (נ), כֵּנוּת, נֶאֱמָנוּתeerlijkheid, trouw, loyaliteitloajalitaLoyalitätαφοσίωσηlojalecolealdadeлояльностьlealtàإِخْلَاْصٌloyalitetlealtaduskollisuuslojalnost忠誠충성lojalitetlojalnośćlojalitetความจงรักภักดีsadakatlòng trung thành忠诚忠誠 (lwajote)
nom féminin
fidélité, honnêteté agir avec loyauté
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

loyauté

[lwajote] nfloyalty, faithfulness
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005