lubie

lubie

n.f. [ du lat. lubere, de libere, trouver bon ]
Fantaisie soudaine ; caprice extravagant : Créer un logiciel, c'est sa nouvelle lubie foucade [litt.], passion

lubie

(lybi)
nom féminin
idée extravagante ou capricieuse la dernière lubie d'une star

LUBIE

(lu-bie) s. f.
Idée, volonté capricieuse qui passe par l'esprit.
Je ne sais à qui en a le tyran du tripot [le théâtre] ; si le tyran [duc de Richelieu] persiste dans sa lubie.... [VOLT., Lett. d'Argental, 27 avril 1765]
Mais par où de mon oncle arrêter les lubies ? [DORAT, Feinte par amour, III, 3]
Seigneur Bartholo, si vous avez souvent des lubies comme celles dont le hasard me rend témoin, je ne suis plus étonné de l'éloignement que mademoiselle a pour devenir votre femme [BEAUMARCH., Barb. de Sév. III, 12]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Lubie [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. lubere ou libere, avoir envie, vouloir.

lubie

LUBIE. n. f. Caprice extravagant. Il a des lubies. Il lui prend souvent des lubies. Il est familier.

lubie


LUBIE, s. f. LUBIEUX, EûSE, adj. Caprice, fantaisie. — Capricieux, fantasque: ils sont du st. f. "Il lui prit une lubie. Scar. Il a il lui prend souvent des lubies. Acad. "Elle demanda pardon de son extravagance; c'est ainsi qu'elle qualifioit cette lubie. Anon. "Il est fort lubieux, elle est extrêmement lubieûse. — L'Acad. ne met point l'adjectif.

Synonymes et Contraires

lubie

nom féminin lubie
Caprice extravagant.
Traductions

lubie

Manie, Sucht

lubie

גחמה (נ), שיגיון (ז), גַּחֲמָה

lubie

manio

lubie

manía

lubie

[lybi] nfwhim, craze