lunement

LUNEMENT

(lu-ne-man) s. m.
Fils grossiers fabriqués avec des étoupes blanchies et dont on fait des mèches pour lampions, cierges, chandelles, etc. [, Tarif des douanes, 1869, p. 144]