luxe

luxe

n.m. [ du lat. luxus, excès, splendeur ]
1. Caractère de ce qui est raffiné, coûteux, somptueux : Des palais vénitiens réputés pour le luxe de leur ameublement faste, magnificence ; dénuement, dépouillement
2. Environnement constitué par des objets coûteux ; manière de vivre coûteuse et raffinée : Vivre dans le luxe raffinement, richesse, splendeur ; modestie, pauvreté, simplicité
3. Plaisir que l'on s'offre exceptionnellement : Faire la grasse matinée est un luxe qu'elle peut rarement s'autoriser.
4. Litt. Grande abondance de qqch ; profusion : Un luxe de vérifications débauche, excès, multiplicité
Ce n'est pas du luxe,
Fam. cela fait partie du nécessaire ; c'est indispensable : Installer un feu rouge à ce carrefour dangereux, ce n'est pas du luxe.
De luxe,
se dit de produits, de services qui représentent un raffinement coûteux : Une édition de luxe ; se dit du commerce de ces produits : La bijouterie de luxe.
Se payer ou s'offrir le luxe de dire, de faire qqch,
Fam. se permettre qqch d'extraordinaire et d'audacieux : Elle s'est offert le luxe de tout refuser en bloc.

LUXE

(lu-ks') s. m.
Magnificence dans le vêtement, dans la table, dans l'ameublement ; abondance de choses somptueuses.
Apicius, lequel entra en désespoir de ne trouver qu'environ 250 000 écus dans ses coffres, dont il pût entretenir son luxe et sa gourmandise [LA MOTHE LE VAYER, Vertu des païens, II, Zénon.]
Il lit au front de ceux qu'un vain luxe environne Que la Fortune vend ce qu'on croit qu'elle donne [LA FONT., Phil. et Baucis.]
Oh ! trois ou quatre fois béni soit cet édit Par qui des vêtements le luxe est interdit [MOL., Éc. des maris, II, 9]
Ce que vous m'apprenez touchant le luxe de Paris augmente jusques au comble depuis la guerre [BAYLE, Lett. à l'abbé Dubos, 3 janv. 1694]
Que le luxe, croissant tous les jours, commence à devenir un usage onéreux et insoutenable au monde qui l'a inventé, que c'est d'ici [Paris] qu'il se répand dans toute l'Europe.... [MASS., Panégyr. St Louis.]
Ensuite on voulut diminuer le luxe ; ce qui, dans un royaume rempli de manufactures, est diminuer l'industrie et la circulation [VOLT., Louis XIV, 30]
La dépense doit être le thermomètre de la fortune d'un particulier, et le luxe général est la marque infaillible d'un empire puissant et respectable [ID., Polit. et législ. Commerce et luxe.]
Le luxe ruine le riche, et redouble la misère des pauvres [DIDER., Salon de 1767, Œuvres, t. XIV, p. 161, dans POUGENS.]
Le luxe qui s'introduit partout et qui partout sacrifie la vie ou les besoins du faible et du pauvre aux fantaisies du plus fort ou du plus riche [CONDORCET, Duhamel.]
Quand le luxe monte plus vite et plus haut que le travail, il dépérit dans sa source, il flétrit et dessèche le tronc qui lui donne la séve [RAYNAL, Hist. phil. XIX, 8]
Luxe de table, repas où l'on couvre les tables de mets recherchés et dispendieux. Luxe champêtre, abondance des bonnes choses de la campagne.
Table riche des dons que l'automne étalait, Où les fruits du jardin, où le miel et le lait, Assaisonnés des soins d'une mère attentive, De leur luxe champêtre enchantaient le convive [LAMART., Harm. II, 12]
Fig.
Détourner des plaisirs efféminés et du luxe de l'esprit [J. J. ROUSS., Pologne, 3]
Par extension, grande abondance, profusion. Le luxe de la végétation. Il y a dans ce poëme un grand luxe de figures, de comparaisons. Fig. Un luxe de précautions.
L'espèce d'impartialité, luxe de la justice, qui caractérise les Allemands, les rend beaucoup plus susceptibles de s'enflammer pour les pensées abstraites que pour les intérêts de la vie [STAËL, Allem. I, 2]
Nous sommes revenus en 1814 aux doctrines de 1789 ; nous aurions pu nous épargner le luxe de nos maux [CHATEAUB., Stuarts, le Long parlement.]
Familièrement. C'est du luxe, c'est inutile.
Parure, ornement, décoration. Cet ouvrage est imprimé avec un grand luxe typographique. La beauté du linge est le luxe des gens de bonne compagnie. Luxe de décors, décoration de théâtre où rien n'est épargné pour rendre la scène brillante.

SYNONYME

  • LUXE, SOMPTUOSITÉ. Ces deux mots sont très voisins ; car on dirait également : la somptuosité des habits, de la table, et le luxe des habits, de la table ; la nuance est en ce que somptuosité exprime la qualité coûteuse des choses, et luxe le goût pour les choses somptueuses. Ainsi on dira : le luxe règne dans ce pays, et non la somptuosité.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. luxus, luxe.

luxe

LUXE. n. m. Somptuosité dans le vêtement, la table, l'ameublement, etc. Le luxe des habits, de la table, etc., Un luxe ruineux, scandaleux. Luxe d'ostentation. Industrie de luxe. Cheval, chien de luxe. Papier de luxe. Carrosserie de luxe. Tirage de luxe. Cet ouvrage est imprimé avec un grand luxe typographique.

Il signifie figurément Grande abondance, profusion, superfluité. Il a déployé inutilement un grand luxe de précautions. Il y a dans ce poème un grand luxe de figures et de comparaisons.

Il signifie aussi Ce qui pare, ce qui donne de l'élégance. La propreté est le luxe du pauvre.

luxe


LUXE, s. m. [Lukce; 2e e muet.] Somptuosité excessive, soit dans les habits, soit dans les meubles, soit dans la table, etc. "Le luxe des habits; il aime le luxe. "Le luxe est plus grand que jamais. "Le luxe fut toujours la première cause de la décadence des Empires. = Il y a des gens qui confondent luxe avec faste. — Le luxe est une somptuosité excessive dans les habits, etc. Le faste signifie proprement une grande vanité acompagnée d'aparences éclatantes. "Les Pharisiens donoient l'aumône avec faste. "Les Espagnols ont beaucoup de faste; les Français beaucoup de luxe. "Le faste est tout en ostentation; le luxe recherche encôre le rafinement des aises et des comodités. = * On a dit autrefois luxure pour luxe. Un Auteur assez moderne l'a encore employé dans ce sens. "L'homme engraisse l' oison. Sa luxure, (son luxe) son plaisir, sa vanité l'engagent à prendre soin d'un grand nombre d'animaux. Préface d'une Trad. de l'Essai sur l'Homme de Pope.

Synonymes et Contraires

luxe

nom masculin luxe
2.  Manière de vivre coûteuse.
opulence -familier: tralala -littéraire: magnificence, pompe.
Traductions

luxe

Luxus, Aufwand, Überflussluxury, luxuriousnessluxe, weelde, lux, pracht, weelderigheid, overdaad, overvloed, weelde, weelderigheidלוקסוס (ז), פאר (ז), פְּאֵרлуксπολυτέλειαluxolusso, soprappiùرَفَاهِيَةٌluxusluksuslujoylellisyysluksuz贅沢사치luksusluksusроскошьlyxความหรูหราlükssự xa xỉ奢侈豪華 (lyks)
nom masculin
caractère de ce qui est très beau et cher vivre dans le luxe
qui coûte cher des vêtements de luxe

luxe

[lyks] nmluxury
de luxe → luxury modif
un hôtel de luxe → a luxury hotel
un luxe de [+ détails, précautions] → a wealth of