luxure

luxure

n.f. [ du lat. luxuria, surabondance, de luxus ]
Litt. Recherche sans retenue des plaisirs sexuels débauche, lubricité

luxure

(lyksyʀ)
nom féminin
recherche des plaisirs sexuels Dans la religion catholique, la luxure est considérée comme un péché.

LUXURE

(lu-ksu-r') s. f.
Abandon au péché de la chair.
La pratique de mortification la plus efficace contre la luxure est l'abstinence et le jeûne [BUFFON, Animaux, génération.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Luxure, qui les fols desrobe, Qu'au fol ne lest chape ne robe, Qui mainte gent a jà honie, Est bien voisine gloutonie [RUTEB., II, 40]
    Elles se souillent en l'ordure De lecherie et de luxure Et des autres vilains pechés Dont tout li mons [monde] est entichés [, Hist. litt. de la France, t. XVIII, p. 792]
  • XVIe s.
    Et [je] vis que la luxure [fécondité] de la mer estoit plus grande que celle de la terre, et que, sans comparaison, elle produit plus de fruit [PALISSY, 115]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. luxuria ; espagn. lujuria ; ital. lussuria ; du lat. luxuria, proprement surabondance, puis, dans le latin de saint Jérôme, luxure.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • LUXURE. Ajoutez : - REM. Malherbe a employé luxure dans le sens de luxe. Faites-moi venir premièrement les dépouilles de la luxure.... je vois là des vases de cristal.... j'en vois de porcelaine, parce que la luxure ne serait pas servie à souhait si quelque vaisseau qui ne fût de prix recevait ce qui doit incontinent être vomi, Lexique, éd. L. Lalanne. Ce sens n'est plus en usage, mais c'est le sens propre du latin luxuria, qui ne signifie jamais luxure au sens moderne.

luxure

LUXURE. n. f. Un des sept péchés capitaux, qui s'oppose à la chasteté. Le péché de luxure.

luxure

Luxure, Libido.

luxûre


LUXûRE, s. f. LUXURIEUX, EûSE, adj. [Luk~-sûre, su-rieû, rieû-ze; en vers, ri-eû, etc. 2e du 1er et 3e des deux autres long.] luxûre, incontinence, lubricité. On ne le dit, aussi bien que luxurieux, qu'en parlant du péché contre le 6e Comandement. "La luxûre est un des péchés capitaux. Luxurieux point ne seras. Hors delà ces deux mots ne sont pas d'usage. = La Touche dit qu'on ne se sert plus de ces deux mots que dans le comique, et qu'on dit en leur place, impudicité, impudique. L'Académie dit que luxure n'a guère d'usage dans le discours ordinaire. On pourrait ajouter qu'il n'en a pas davantage dans le discours relevé. Je ne vois pas non plus de quelle ressource il peut être dans le comique, où la Touche le rélègue. Je pense qu'il n'y a que le satirique qui puisse s'en acomoder. = M. Arnaud avait déjà dit, dans sa lettre à M. Perrault, que: "ce que l'on peut dire de ces mots luxurieux et lubrique, c'est qu'ils sont un peu vieux, ce qui n'empêche pas qu'ils ne puissent bien trouver place dans une satire. — M. Beauzée met en regard luxure avec lubricité et lasciveté. La 1er, dit-il, exprime le penchant criminel qui porte un sexe vers l'aûtre avec empressement et sans retenue; le 2d, l'influence sensible de ce penchant sur la contenance, le geste, les regards, etc.: le 3e, la manifestation de ce penchant par des actes étudiés. "Les célibataires luxurieux sont les fléaux de la société. "Fuyez la compagnie des persones qui ont le maintien et le regard lubriques, et qui aiment à tenir des propos lascifs.

Synonymes et Contraires

luxure

nom féminin luxure
Recherche des plaisirs sexuels.
débauche, dépravation, dévergondage, libertinage, lubricité, orgie, paillardise -littéraire: concupiscence, impudicité, impureté, lasciveté, lascivité, salacité, stupre.
Traductions

luxure

אביונה (נ), זימה (נ), זִמָּה

luxure

begær

luxure

Wollust

luxure

lust

luxure

malĉasteco

luxure

lujuria

luxure

色欲

luxure

luxuria

luxure

luxúria

luxure

lust

luxure

性欲

luxure

lust

luxure

chtíč

luxure

정욕

luxure

[lyksyʀ] nflust